Test adapté de Lafleur, Jacques et Béliveau, Robert: Les quatre clés de l'équilibre personnel (Quand il faut soigner sa vie) LOGIQUES Montréal 1994 , pp 43-47

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour un aperçu des options de redressement de son niveau de stress, voir par exemple

Stress : mode d'emploi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mille-pattes : autoévaluation de ses symptômes de stress

 

Le stress se révèle par des symptômes corporels et psychologiques (voir Le diagnostic du stress).  Lorsque la situation qui les engendre ne se résout pas ou se détériore, ces symptômes finissent par constituer à moyenne échéance une menace sérieuse à la santé, voire à la vie. En pratique, cela signifie que malgré de grands efforts pour maintenir « sa tête hors de l’eau », l’individu baigne dans un contexte pathogène tant dans sa vie personnelle que dans son travail.

 

Les maladies résultant du stress croissent habituellement en dents de scie sur une période qui varie de quelques mois à quelques années.  Les symptômes augmentent en nombre et en intensité jusqu’au moment où la vie devient un enfer.  Des malaises ou maladies sans gravité et un relatif inconfort psychologique marquent le début de cette période. Puis, les difficultés psychologiques s’accroissent tandis que les symptômes physiques se diversifient et se font plus intenses et tenaces. Si des mesures radicales ne sont pas alors prises pour corriger la situation, une maladie invalidante se prépare. Elle sera le plus souvent précédée de l’arrivée de quelques symptômes plus patents, que l’on peut dès lors considérer comme des avertissements sérieux : un sentiment persistant d’être  «au bout du rouleau», une longue période d’insomnie, de fréquentes pertes de contrôle émotif, de graves problèmes digestifs, cardiovasculaires ou autres constituent des exemples de ces signes précurseurs d’une invalidité imminente.

La prise de conscience de ses symptômes de stress est donc d’un précieux secours à qui veut éviter la tension excessive qui mène à la maladie. C’est une première étape qui, le cas échéant, indique qu’il est nécessaire de réduire sa tension corporelle et psychologique. De plus, cela reste essentiel, elle pourrait signifier  qu’il est grand temps de s’attaquer aux causes de cette tension.

 

Le mille-pattes 

Voici le test du  mille-pattes.  Il permet de faire une première évaluation de son niveau de stress.  L’idée de base est  d’additionner des points correspondant aux symptômes physiques et psychologiques ressentis par le sujet, et de soustraire le total du nombre 1000.  Le nombre de pattes restantes constitue un indicateur de la tension corporelle et psychologique.  Selon les résultats, il s’avérera utile, voire indispensable, de pousser plus loin le diagnostic pour mieux ajuster les corrections à apporter pour éviter l’invalidité ou, à tout le moins, pour retrouver une meilleure santé.

Dans la liste qui suit, noter 15 points pour les symptômes que vous ressentez très souvent ou très intensément et 5 points pour les symptômes que vous ressentez relativement  souvent ou à un degré moyenne ment élevé, depuis au moins un mois.

 

1.  Symptômes physiques du stress 

 

Tensions musculaires

__ Tensions dans le front ou la mâchoire               __ raideurs dans la nuque ou le cou

__  poings serrés                                                         __ point entre les omoplates

__ besoin de bouger constamment                         __ pression sur les épaules

__ maux de tête                                                           __ tendance à sursauter

__ tremblements                                                         __ difficulté à se détendre

                                                                                      

Autres symptômes physiques:

__ Fatigue                                                                     __ yeux cernés

__ bouffées de chaleur (ou des frissons)                __ étourdissements

__ problèmes digestifs                                               __ palpitations cardiaques

__ mains ou pieds froids ou moites                         __ transpiration

__ souffle court                                                            __ brûlures d'estomac

__ changement récent dans l'appétit                       __ boule dans l’estomac ou dans la gorge  

__ insomnie                                                                  __ diarrhée

__ constipation                                                            __ nausées

__ hypertension artérielle                                          __ maux de dos

__ autres problèmes physiques:

__   ___________________________________________________

__   ___________________________________________________

__   ___________________________________________________

__   ___________________________________________________

__   ___________________________________________________

__   ___________________________________________________

 

2.  Symptômes psychologiques du stress

 

Symptômes émotionnels:

__ Inquiétude                                                               __ panique

__ impatience                                                              __ nerfs à fleur de peau

__ frustration                                                               __ changements d'humeur

__ colères démesurées                                              __ mauvaise humeur

__ tristesse                                                                   __ sentiments dépressifs

 

 Symptômes perceptuels

__ Perte du sens de l’humour                                   __ perte de capacité à avoir du plaisir

__ attitude négative                                                    __ perte de confiance en soi

__ dépréciation de soi                                                 __ tendance à être sur la défensive

__ sentiment d'être pressé ou débordé                   __ tendance à dramatiser

__ préoccupations                                                       __ tendance à tout voir gros

 

Symptômes motivationnels

__ Tête pleine de “il faut”                                           __ perte d'intérêt pour plein de choses

__ difficulté à se mettre à la tâche                            __ perte du désir d'apprendre

__ perte du goût de faire les choses                        __ “ne pas savoir ce qu'on veut” 

__ perte d'enthousiasme                                           __ découragement

__ se contenter de faire ce qui est exigé                 __ tendance à remettre à plus tard

                                                                                                                               

Symptômes comportementaux

__ Comportements brusques                                   __ gestes malhabiles

__ saut de repas                                                           __ tics nerveux

__ course continuelle                                                  __  beaucoup d'efforts, peu de résultats   

__ préoccupation constante de l'heure                    __ fuite: alcool, drogue, casino, internet, 

__ manque de repos (faute de temps)                                                                                                                                                                 


Symptômes intellectuels

__ Difficultés de concentration                                 __ problèmes de mémoire

__ tourbillon d’idées                                                   __ idées confuses

__ rumination des mêmes idées                              __ faible production intellectuelle

__ sentiment que tout est compliqué                      __ tendance à chercher refuge dans les choses faciles

__ sentiment d'avoir la tête vide

 

Symptômes relationnels

__ Peur de rencontrer des gens nouveaux             __ intolérance

__ ressentiment                                                           __ agressivité

__ difficulté à être aimable ou à écouter                  __ fuite de l'intimité

__ changement dans la sexualité                              __ désir d'isolement

__ tendance à être “dans la lune”                              __ sentiment de ne pas être intéressant

 

Symptômes existentiels

__ Sentiment d'inutilité                                              __ sentiment d'être au bout du rouleau       

__ vide intérieur                                                          __ impression de ne plus se reconnaître     

__ sentiment que la vie n'a pas de sens                  __ impression d’être brisé intérieurement   

__ désespoir                                                                 __ changement dans la vie spirituelle

__ perte des valeurs auxquelles se raccrocher       __ idées suicidaires

 

 

1. Total A: Additionner tous les 5 points:   5 points x ______ fois= ________

2. Total B: Additionner tous les 15 points: 15 points x ______ fois=  _______

3. Faire la somme: total A + total B= _____

4. Soustraire: on prend nos 1,000 pattes, desquelles on enlève le total de la ligne 3, qui représente les pattes perdues: 1000 moins le total de la ligne 3 = ____ pattes restantes.

Voilà le nombre de pattes qu’il reste à votre millepattes. Voici son traitement:

                                                                                                                                                      

Interprétation:

 Il reste plus de 800 pattes: ça va plutôt bien. Continuez de garder la santé et le moral.

Il reste entre 600 et 800 pattes: ça pourrait aller mieux. Prenez du repos, ressourcez-vous et remédiez aux symptômes qui vous dérangent le plus.

Il reste entre 400 et 600 pattes: Situation critique. Mettez votre santé physique et mentale en tête de liste de vos priorités durant le prochain mois. Reposez-vous beaucoup et enlevez-vous du poids de sur le dos, du moins temporairement. (Ou bien trouvez des activités intéressantes si c’est le manque de stimulation qui vous stresse.)

Il reste entre 200 et 400 pattes. Situation plus que critique. Recourez à de l’aide médicale et psychologique. Vous êtes tout près d’un long arrêt pour maladie, si ce n'est déjà fait.

Il reste moins de 200 pattes. Le mille-pattes n’en peut plus. Il a besoin d’un cocon pour aller se reposer et pour se transformer. Il a besoin de plus que du repos: il est malade et il a besoin de guérison. Lâchez prise immédiatement, et demandez de l’aide. 

Interprétation plus nuancée:

 

Le test du mille-pattes aide à prendre conscience de l'ensemble des manifestations de sa tension actuelle. 

Selon qu'on est ou non en équilibre, on aura plus ou moins de symptômes de stress, qui seront plus ou moins intenses (si on a quelques pertes de mémoire, c'est moins grave que si on oublie tout) et qui révéleront un déséquilibre plus ou moins grand (avoir des idées suicidaires, c'est plus grave que de regarder souvent l'heure).

L'idée est de constater l'état de tension qui est présentement le sien.  En prendre conscience constitue une première étape. La nature, l'intensité et la diversité des symptômes pourra nous guider dans le choix des remèdes à utiliser.

La nature des symptômes

Notre niveau de stress est trop élevé si on a noté un 15 pour l'un ou l'autre des symptômes suivants, c'est-à-dire que le symptôme est intense et qu'il est présent depuis au moins un mois : panique, nerfs à fleur de peau, sentiments dépressifs, isolement, perte du désir d'apprendre, sentiment de vide, impression d’être brisé intérieurement, beaucoup d’efforts peu de résultat, impression de ne plus se reconnaître, désespoir, sentiment d’être au bout de son rouleau, idées suicidaires. Il serait bon dans ce cas d'aller chercher de l'aide professionnelle.

Si on a noté un 5 pour ces mêmes symptômes, des changements s'imposent d'ici bientôt. Sans correction, les symptômes de stress ont tendance à augmenter.

La diversité des symptômes

Venant d’une même cause, les symptômes de stress vont ensemble.  Si on a des 5 ou des 15 dans au moins cinq des huit catégories, on est fort probablement trop stressé et on a avantage à changer des choses pour y remédier et vivre mieux. Il est en effet peu probable que la présence simultanée de symptômes importants dans autant de sphères de la vie physique ou psychologique puisse être due à autre chose que le stress.

Le nombre de symptômes

Il n'y a pas un nombre de symptômes en deçà duquel tout va bien et au delà duquel tout va mal.  Ceci dit, si on ressent intensément plus d'une quinzaine de symptômes, il vaut sans doute la peine de travailler à faire baisser sa tension.  Si on en a quarante ou plus, on peut difficilement se cacher que ça va mal.

Reprendre régulièrement le questionnaire

Nos réponses nous indiquent notre état de tension actuel.  Dans quelques mois, selon les changements qu'on aura mis de l'avant et selon les nouveaux événements qui auront marqué notre vie, notre état de tension pourra avoir changé.  C'est pourquoi il est utile de noter la date à laquelle on a rempli le questionnaire, de conserver ses résultats et de répondre de nouveau dans quelques mois, et ainsi de suite, périodiquement. En clinique, la réduction des symptômes reste la meilleure façon de constater les progrès accomplis.